Une protection respiratoire filtrante à ventilation assistée est un dispositif individuel protégeant le porteur contre les éléments nocifs présents dans l’air. Avant que celui-ci ne soit inhalé par le porteur, l’air ambiant est d’abord filtré puis purifié. Pour la sécurité de l’opérateur, le système ventilé obéit à des règles et des recommandations précises et strictes. Il doit à la fois répondre à des critères d’étanchéité et de qualité de filtration.

EN 12941

La norme EN 12941 certifie le degré d’étanchéité d’une coiffe de protection montée sur une ventilation assistée.
Ce dispositif se compose de la coiffe, des joints faciaux, des connexions et du ventilateur muni d’un filtre. Plus le système ventilé est étanche, hermétique, moins il y a de risques pour que les éléments nocifs pénètrent à l’intérieur du dispositif ailleurs que par le circuit normal de filtration et de purification.
La performance d’étanchéité TH d’un dispositif est graduée de 1 à 3 (TH1, TH2, TH3) :

TH1

Le dispositif est étanche à 90 %

TH2

Le dispositif est étanche à 98 %

TH3

Le dispositif est étanche à 99,8 %

Deux catégories de filtres sont utilisées en soudure, les filtres à particules et les filtres à gaz.

Les filtres à particules se présentent généralement sous forme de galette et retiennent les particules les plus grossières (aérosols). Les filtres à gaz quant à eux se présentent sous forme de cartouche ou de bidon et sont capables de retenir des éléments plus complexes et plus fins.

EN 143

La norme EN 143 régit le degré d’efficacité d’un filtre à particules.
Échelonnée de 1 à 3 (P1, P2, P3), la note P détermine la capacité du filtre à retenir les particules. Les mentions P, S et L signifient « Particules », « Solides » et « Liquides ». Elles spécifient que le filtre est capable d’arrêter l’ensemble des aérosols, qu’ils soient solides ou liquides. Après chaque utilisation, il est recommandé, pour la sécurité de l’opérateur, de changer de filtre, même si celui-ci n’est pas entièrement colmaté. La mention R signifie « Réutilisable ». Plus sûrs et fiables, les filtres à particules PRSL peuvent être réutilisés plusieurs fois jusqu’à ce que le filtre soit entièrement colmaté.

P1

Arrête au moins 80 % des aérosols (soit une pénétration inférieure à 20 %) : poussières gênantes, poussières fibrogènes non toxiques.

P2

Arrête au moins 94 % des aérosols (soit une pénétration inférieure à 6 %) : poussières toxiques (bois, résine polyester), fumées métalliques (fumées de soudure), brouillards d’huile.

P3

Arrête au moins 99,95 % des aérosols (soit une pénétration inférieure à 0,05 %) : poussières très toxiques (amiante, arsenic, cadmium), chrome, plomb, fumées de soudage, brouillards d’huile.

EN 141

La norme EN 141 certifie la performance et les capacités de filtration des filtres à gaz.
La norme EN 141 certifie la performance et les capacités de filtration des filtres à gaz. Les filtres à gaz sont capables de retenir divers éléments ou groupes d’éléments chimiques. Chacun d’entre eux est identifiable sur les cartouches grâce à une codification alphabétique et colorimétrique. La graduation de 1 à 3 devant chaque élément ou groupe d’éléments (ex. « A2 ») renseigne sur la capacité volumique et absorbante du filtre à gaz : classe 1 pour la faible capacité (galette), classe 2 pour la capacité moyenne (cartouche) et classe 3 pour la grande capacité (bidon).

Codification des éléments chimiques

Codification des éléments chimiques supportés par des filtres à gaz selon la norme EN 141.

A

Gaz et vapeurs organiques dont le point d’ébullition est supérieur à 65 °C (vapeurs générées par les vernis, peintures, résines ou colles)

B

Gaz et vapeurs inorganiques (chlore, brome, acide sulfhydrique, acide cyanhydrique sauf le monoxyde de carbone CO, contenu dans certains dégraissants ou décapants)

E

Autres gaz et vapeurs acides (dioxyde de soufre, sulfure d’hydrogène, acide formique, acide nitrique contenus dans certains décapants acides)

K

Ammoniac et dérivés organiques aminés

AX

Composés organiques dont le point d’ébullition est inférieur à 65 °C (acétone et autres produits anticorrosion)

NO

Vapeurs nitreuses et bioxyde d’azote

Hg

Vapeurs de Mercure